05 juillet 2005

Gros plan : le FARANG en Thailande

Derniere semaine... Dernier jour au boulot... A force de voir la vie en "derniere fois" ces jours-ci, je commence a comprendre que toutes le bonnes choses ont une fin !!! Et quand je vois le mot "fin" pointer a l'horizon, je me dis que mon blog comporterait une grosse lacune si je ne vous parlai pas de ce personnage singulier qui sillonne la Thailande...

ATTENTION : Farang !!!

Si vous avez bien suivi jusqu'a present, je suppose que cette expression vous est deja quelque peu coutumiere. Et si cela ne vous dit rien, nous allons commencer par quelques illustrations revelatrices et assez pertinentes a mon sens...

vacances_alain_lise_2__58_

1_ Le Farang a cette facheuse habitude de regarder d'un air ahuri un peu pres tout ce qui lui passe sous les yeux...

une_apr_s_midi_au_lumpini___6_

2_ Au coeur du Lumpini Park, le Farang est le SEUL a payer pour faire un petit tour de bateau a pedales au beau milieu de l'etang !

vacances_alain_lise__107_

3_ Souvent humaniste, le Farang exhibe fierement son T-shirt "Tsunami" pour montrer a quel point se sont les affaires du monde qui l'ont conduit en Thailande...

prachuap_le_retour____8_

4_ A la recherche de depaysement et d'exotisme, le Farang n'en reste pas moins un etre extremement routinier et peu enclin aux changements : no comment !

Bref, vous l'aurez compris, le Farang voudrait se fondre dans la masse pour perdre son statut de... farang, justement. Mais bien a son malheur, le poids de sa culture ecrase sa bonne volonte, cette derniere etant tres rapidement reduite a neant !! Le Farang est aussi soumis a un traitement de choc de la part du peuple autochtone, parfois inconsciemment irritant : "farang, farang, farang...", voila ce que ne cesse d'entendre le farang sur son passage. Parfois a bout de nerfs, celui-ci se lance dans une reponse systematique et non pas totalement depourvue d'humour... je vous laisse imaginer ! Dernieres caracteristiques majeures du Farang de base : se faire prendre pour un pigeon des qu'il veut faire des achats, se faire arnaquer par les chauffeurs de taxis qui "oublient" inopinement de mettre le compteur en marche, se retrouver au regime force ne pouvant avaler les recettes "pet pet" apportees cruellement par la serveuse thaie sans scrupules, se retrouver frigorifier dans les transports en commun totalement sur-climatises, et enfin... se faire surprendre tous les jours arme de son spray anti-moustiques, pour lutter contre un bataillon invisible et omnipresent totalement devoue pour lui rendre la vie impossible...

Farang j'ai ete, mais Farang je ne suis plus, depuis longtemps... Non mais !!!

;-)

Posté par carolineperreau à 04:51 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur Gros plan : le FARANG en Thailande

    à la recherche d'informations...

    bonjour, je viens de tomber sur ton blog ke je trouve bien fait et drole (le passage sur le "farang" me rappelle mon sejour en afrique où on l'appelle "toubab"). j'ai cherché un lien pour te contacter directement mais n'en trouvant pas j'ai décidé de laisser un commentaire en esperant que j'obtiendrai une reponse via celui ci. je pars en thailande pour mes etudes en janvier prochain et j'aurai aimé discuter de ton sejour, afin de mieux savoir ce qui m'attend, non pas que je craigne koi ke ce soit, mais plutot disons pour ke l'arrivée surtt soit plus simple, d'un point de vue administratif notamment. j'espere que tu accepteras de me repondre, à bientot.

    Posté par julien, 05 juin 2007 à 13:49 | | Répondre
  • ...

    Ah ah ah...aurai-tu lu tout comme moi en ce moment "travellers" d'alexandre kauffman?

    Je crois que sur ce point nous sommes d'accord, Le Farang ou autrement dis, le backpakers d'asie est celui qui refoule sans cesse son statut de touriste.
    je crois que le farang n'est plus dès lors qu'il admet sans honte qu'il est etranger dans un pays et qu'il ne sera jamais un thailandais d'apparence.
    a partir de là, il s'habille normalement, regarde le pays avec des yeux normaux...et ne cherche pas a etre le plus pauvre possible, histoire d'etre au coude à coude avec une population au niveau de vie inferieur...
    il loue des chambres qui ressemblent à son compte Bancaire, parce que oui, le farang n'est pas le pauvre qu'il aimerai etre aux yeux des Thai.

    c'est un sujet tres vaste et amusant.

    et ne pas etre un "Farang" c'est etre soit meme...avec ses Euros, et son statut de voyageur...

    ps: on aura pas le temps de se croiser parce que je pars a chambery samedi. ca risque d'etre compliqué. mais tu as mon numero!

    bizoux! et courage pr ton retour!!!

    Posté par poupou7733, 05 juillet 2005 à 16:25 | | Répondre
  • coucou ma petite puce thai!

    je vois que tu es prête à plier bagages et j'en profite pour te remercier de nous avoir fait voyager via ton blog.j'ai hâte de te retrouver à lyon pour que tu puisses ns faire partager ton voyage!
    gros bisouxxxx
    claire

    Posté par oceane69, 05 juillet 2005 à 21:33 | | Répondre
  • Retour imminent!

    Je crois qu'en fait, je n'ai pas besoin de te le préciser. Tu le dis mieux que moi: je mot fin te hante depuis un petit moment!
    En tout cas, je rejoins Claire: merci pour ce blog!! et ça m'a détendu plus d'une fois avant d'affronter mes journées de travail, mes ras le bol occasionnels et je tiens jusqu'au bout (enfin j'essaye), peut-être aussi grâce au dépaysement que tu as su provoquer grâce à ces pages dépaysantes! Thanks a lot et see ya...dans une atmo plus lyonnaise, mais je suis sure empreinte de saveurs thai!
    Gros bisous
    Roxane

    Posté par roxane, 06 juillet 2005 à 15:12 | | Répondre
  • The last

    Coucou caro!

    Bon, alors comme tu dis, meme les meilleures choses ont une fin... A vrai dire, je trouve ca trop con et je ne supporte pas cette expression, la preuve en est que ce voyage n'en finira sans doute jamais dans ta p'tite tete, à travers tes souvenirs et les traces qu'il aura laissé.

    Donc crotte à tout ces gens qui voudraient que le bonheur ne soit pas un état permanent, que tout finisse mal et que, de toute facon, tout va déjà mal.

    Les bombes pêtent, les gens meurent, les trains ont du retard et les voyages finissent... et alors? La vie est belle, quoique la colère ou la tristesse nous fasse penser sur le moment. Tu nous la prouvé à maintes et maintes reprises dans ton blog!

    Alors pour ces moments de joie, de tristesse, ces tranches de vie, c'est à dire c'est moment de bonheur, merci ma p'tite soeurette!!!

    A très bientot autour d'une bonne bierre et de quelque nourriture francaise bien de chez nous pour deviser de tout ca gaiement!

    Que ton retour soit bon, je t'embrasse très fort d'ici là.

    Fred, qui s'est bien laché pour la fin, là ;o)

    Posté par Fred, 07 juillet 2005 à 18:06 | | Répondre
  • Et puis...

    ...tiens, j'ai bien envie de vous dire merci, à vous qui avez posté sur ce blog à longueur de voyage!! ;o) Franchement, je prenais presqu'autant de plaisir à lire ce que les voyageurs du net laissaient au fil du surf que les articles magnifiques que notre petite Caro nationnale a laissé!!

    Bisous à tous et p'tet à bientot dans la vraie vie!
    Croq.

    Posté par Fred, 07 juillet 2005 à 18:08 | | Répondre
  • A bientot ailleur

    Salut Caro,

    tout a l'air de bien alle. Tes dernieres photos etaient superbe et je suis jaloux! Me reste plus qu'a prendre mes week ends sans exceptions et partir voir ces coins de plages (d'autant plus que ca me manque beaucoup).

    J'espere bien retourner en France un de ces 4. Ce sera l'occasion de se revoir. Mais il faudra attendre entre 2 et 3 ans...

    Posté par Nico, 10 juillet 2005 à 10:14 | | Répondre
  • bravo

    et merci pour ces mois bien remplis de fraîcheur, d'humour, d'amour, de sincérité et de dynamisme -

    vais le mettre en lien sur mon blog

    Posté par nam-nam, 14 juillet 2005 à 13:18 | | Répondre
Nouveau commentaire