31 mai 2005

Quand Charlotte s'en va...

La vie de demandeur d'asile est un calvaire quotidien, passe et present.

Ce statut est sans doute l'une des condition les plus devastatrices qu'un etre humain puisse un jour avoir a endurer. Etre demandeur d'asile, puis refugie, c'est :

_Fuir son pays sous les menaces de mort, laissant souvent ses proches dans une situation de dangers permanents et reels, et sans anticiper un avenir a jamais different.

_Avoir subi dans la plupart des cas des discriminations morales et des agressions physiques (je sais aujourd'hui ce qu'on appelle torture, pour l'avoir entendu de la bouche de personnes a jamais affectees dans leur corps et leur esprits).

_Se retrouver depourvu de tout dans un pays etranger, traumatise par son passe, en grande souffrance physique la plupart du temps liee aux conditions de la fuite et aux tortures, a devoir a la fois gerer un choc culturel rendu d'autant plus agressif par le caractere subi de la situation.

_Compter sur la generosite de personnes rencontrees au hasard des evenements pour survivre, et mener une vie de mendiants aupres des eglises, des associations et des centres susceptibles de vous aider.

_Abandonner un passe qui a fait jusqu'a aujourd'hui toute votre vie et que l'on aurait jamais pense a delaisser un jour : une famille, des amis, un travail. Tenter de se reconstruire une vie, ailleurs.

charlotte_s_en_va...__8_

Charlotte et sa petite famille, Dimanche 29 Mai 2005, 2 jours avant le depart pour une reinstallation en Suede prise en charge par les Nations Unies. Charlotte et ses deux filles, 9 mois apres leur arrivee en Thailande, et ses violes a repetition au Congo et au cours de sa fuite. Charlotte et son jeune epoux, qui a finalement retrouve la trace de sa femme apres avoir lui-meme endure des persecutions innommables... Charlotte et sa petite famille, a jamais tenues eloignees de leur pays natal pour avoir soutenu le combat democratique et des droits de l'Homme pour tout un peuple.

J'ai rencontre Charlotte des mes premiers jours a NCCM : deprimee, seule avec ses deux filles agees de 1 et 4 ans, tres fragile psychologiquement et en proie a des absences repetitives. Beaucoup la prenaient pour folle, face a ses crises et a ses exces de colere lies a l'incomprehension, a la souffrance et a la peur. Tres vite, nous nous sommes parles, notre langue commune nous a rapproche et unie. Toutes les semaines, nous avons pleure et ri toutes les deux, partageant notre histoire et notre force de vie.

charlotte_s_en_va...__7_  charlotte_s_en_va...__3_

En ce dimanche de Mai, seuls des sourires et une reconnaissance deconcertante ont fait surface, apres les mois de leurs galeres quotidiennes pour subvenir aux besoins les plus elementaires et survivre a Bangkok.

charlotte_s_en_va...  charlotte_s_en_va...__1_

Et tres bientot, ces deux petites puces vont pouvoir aspirer a une vie normale, faite de rires et de jeux.

C'est la magie du processus des Nations Unies lorsqu'il fonctionne. Lorsqu'il fonctionne...

Sa Wad Dee ka ;-)

Posté par carolineperreau à 05:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Quand Charlotte s'en va...

    Coucou Caro!!!
    Super émouvant ce dernier texte sur l'errance de ces réfugiés...de si loin, et surtout là où on vit, on imagine difficilement les drames qui se nouent aux quatre coins du globe...naivement, ou peut être parce qu'il est préférable de ne rien voir, égoistement, de peur que le malheur et la souffrance ne soient contagieux. J'admire ton courage, en tout cas, et ta force!
    Gros bisous.
    Roxane

    Posté par roxane, 31 mai 2005 à 09:12 | | Répondre
  • Hello Caro!!

    Je viens juste de terminer (il y a trois heures) mon examen écrit du CAFME. Je voulais juste décompresser mais ton message m'a fait replonger dans la réalité.
    En effet, en tant que futur moniteur-éducateur (je l'espère!!), nous sommes nous aussi confronter à des personnes qui ont subies certaines épreuves dans leurs vies. Je ne sais pas si je rencontrerais des personnes comme celle que tu décrit à travers ton témoignage, mais cela me donne vraiment envie de m'engager dans ma futur profession. Ton témoignage est fort et je suis contente pour cette famille qui trouve ainsi une issu heureuse.
    Continue ton périple, tu as beaucoup de courage, cela ne doit pas être facile tous les jours!!
    Gros Bisous.

    Julie

    Posté par Julie, 31 mai 2005 à 15:10 | | Répondre
  • beaucoup de merite

    Tu as beaucoup de merite. Bravo.

    Posté par Nico, 01 juin 2005 à 01:07 | | Répondre
  • Quel bonheur

    Quel bonheur que de voir ces sourires!!! Et ces 2 p'tits bouts de chou sont trop mignonnes...
    Je te fais pleins de bisous. Ils sont mérités.

    Posté par C@limero, 06 juin 2005 à 23:48 | | Répondre
Nouveau commentaire